Make your own free website on Tripod.com

Le Parfum

Home | Historique | Histoire de la Lavande | Les matières premières et les familles olfactives | De la matière première naturelle au produit fini : concrete, absolue ou huile essentielle | Le Contrôle Analytique | Les procédés de reconstitution : synthèses de produits naturels | L' elaboration d'un parfum | Le parfumeur : le metier de nez | Le nez et son fonctionnement biologique | Expériences | Vocabulaire | Conclusion | Contactez nous








Historique page 5

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5

L’industrie de la parfumerie aujourd’hui

o  Les industriels grassois se sont intéressés à d’autres choses que la parfumerie. Autrefois ils s’occupaient de parfumerie pure, de cosmétique (crème parfumée), de savonnerie… Aujourd’hui, ils travaillent avec des fabricants de produits d’entretien, d’insecticides, de lessives…Les arômes alimentaires occupent, aussi, une grande place dans les usines grassoises : Biscuiteries, Confiseries, Glaces, Boissons, Produits lactés, Sirops…

o  Origines : La parfumerie est née à Grasse au XVIème siècle, elles est inséparable de la tannerie. Grasse est réputée depuis le Moyen-âge pour la qualité de ses cuirs verts de buffle du Levant. Au XVIème siècle, quelques tanneurs se sont mis à parfumeurs les gants de luxe pour suivre une mode arrivée d’Espagne et d’Italie. Au XVIIème siècle, la mode des cuirs parfumés connaît un succès grandissant : les ceintures, les gilets, les souliers deviennent eux aussi parfumés. En 1750-1850, la mode des gants parfumés est passée et on se spécialise dans la parfumerie.

o  Naissance d’une industrie 1850-1900 : La technique de l’enfleurage va entraîner une véritable transformation de la parfumerie en s’industrialisant. Les terres autour de Grasse se couvrent de plantes à parfum. L’enfleurage ayant besoin de fleurs très fraîches, les parfumeurs achetèrent donc des terrains immenses près de leur usines. Ces fleurs donnent des essences odorantes d’une qualité exceptionnelle sûrement dû au climat. De plus grâce à des alambics beaucoup plus grands et perfectionnés, avec un double fond et chauffé à la vapeur d’eau, à partir de 1860, la qualité de l’essence est nettement améliorée.

o  La parfumerie Grassoise de 1900-1950 : En 1869, Naudin met au point une distillation qui utilise un solvant volatil. Cette distillation par solvant volatil va donner d’excellents résultats, elle va se développer et remplacer l’enfleurage trop cher, trop long. Cette nouvelle technique va permettre des productions d’essences parfumées en très grande quantité.

Grasse devient alors une importante capitale industrielle dont les usines possèdent partout dans le monde des exploitations cultivant des plantes aromatiques.

o  Aujourd’hui la chimie a transformé cette industrie, les usines se sont modernisées et les produits de synthèse et les arômes alimentaires sont venus s’ajouter aux matières premières naturelles.

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5



Comment passer de la matière première au produit fini ?... Une analyse approfondie du Parfum.