Make your own free website on Tripod.com

Le Parfum

Home | Historique | Histoire de la Lavande | Les matières premières et les familles olfactives | De la matière première naturelle au produit fini : concrete, absolue ou huile essentielle | Le Contrôle Analytique | Les procédés de reconstitution : synthèses de produits naturels | L' elaboration d'un parfum | Le parfumeur : le metier de nez | Le nez et son fonctionnement biologique | Expériences | Vocabulaire | Conclusion | Contactez nous








Historique page 4

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5

Epoque Napoleonienne (1789-1860)

o  1789, l’odeur de la poudre à canon se répand avec la Révolution française, les parfums sont très peu utilisés.

o  Sous le Consulat et l’Empire, les parfums reviennent en grâce. Les hygiénistes anglais relancent le goût des bains parfumés.

         o A l’époque romantique les femmes délaissent les fards et les parfums violents. En effet, après les excès du Directoire et de l’Empire la femme fleur de l’époque romantique cherche un parfum délicat suggérant sa personnalité

Parfumerie Moderne (1860-1930)

o  A la fin du XIXème s’organisent, autour des femmes de la bourgeoisie, le commerce et l’industrie des parfums. Naissance des premiers produits de synthèse.

o  La deuxième partie du XIXème siècle est marquée par le triomphe de la bourgeoisie et la naissance du bon goût olfactif. Le commerce de luxe fleurit, la parfumerie se définit peu à peu comme un art.

o  La chimie de synthèse et ses notes inédites provoquent une révolution olfactive et vient enrichir la « palette » des parfumeurs. C’est la naissance de la parfumerie moderne.

o  Au début du XXème siècle apparurent les premiers matériaux purement chimiques. Ils sont synthétisés en copiant des molécules existant dans la nature ou bien totalement inventés par les chimistes. Cette période fut un pas significatif du développement de la palette du parfumeur créateur. La vanilline, les aldéhydes et de nombreux ingrédients chimiques devinrent une force créative pour le travail des parfumeurs. On assiste à la naissance de la parfumerie moderne, avec de grands noms de la parfumerie comme Piver, Guerlain ou Laugier, et de la flaconnerie industrielle. En effet, l’année 1900 annonce l’arrivée de la Belle Epoque, le parfum devient un produit de luxe, il a désormais un nom et un flacon.

o  Les années 1920-1930 sont signes d’émancipation et de novation, la garçonne des années folles trouve dans les parfums aux aldéhydes une fraîcheur inédite.

Le XXème Siècle

o  1930-1950 : La haute couture et le parfum s’associent après la guerre, ils composent ensemble un modèle de séduction pour la femme. Les couturiers imposent des fragrances de caractères : à chacun son style, on porte un parfum de haute couture pour se singulariser.

o  Les parfums deviennent plus accessibles : ils démocratisent et dispensent des odeurs sages et plus faciles. Les années 50 voient naître des eaux de toilette masculines. La lavande et le vétiver signent une élégance discrète et restent attachés au rituel du rasage.

o  1960-1970 : La révolution des mœurs et la contestation s’accompagnent d’une nouvelle vague de fraîcheur olfactive. C’est l’apparition des eaux fraîches comme une envie alternative de légèreté.

o  La femme des années 70 revendique sa différence et affiche un parfum style de vie. L’homme accède aux parfums qui sont alors dissociaient  des après rasage.

o  1980-1990 : Individualisme et confrontation, le parfum des années 80 est puissant comme les sensations recherchés à cette époque.

o  1990-2000 : Après une période matérialiste, hommes et femmes aspirent à un monde plus pur, ils s’échangent des parfums, inspirés par la recherche d’une nouvelle fraîcheur.

La fin du deuxième millénaire cristallise des peurs inconscientes (Guerre du Golfe, SIDA…), certains parfums rassurent dans des persistances d’enfance, ils allient en douceur le goût et l’odeur : vanille, caramel, lait…Réaction aux années 80, les nouvelles eaux sentent l’eau comme pour assouvir un désir de purification. On passe des parfums marins, aquatiques, végétaux, aux naturels pour retourner à l’essentiel : la terre, le feu, l’eau, le vent. L’homme s’ouvre aux émotions, il se parfume pour séduire.

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5



Comment passer de la matière première au produit fini ?... Une analyse approfondie du Parfum.