Make your own free website on Tripod.com

Le Parfum

Home | Historique | Histoire de la Lavande | Les matières premières et les familles olfactives | De la matière première naturelle au produit fini : concrete, absolue ou huile essentielle | Le Contrôle Analytique | Les procédés de reconstitution : synthèses de produits naturels | L' elaboration d'un parfum | Le parfumeur : le metier de nez | Le nez et son fonctionnement biologique | Expériences | Vocabulaire | Conclusion | Contactez nous








Historique page 2

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5

o  Dans la Grèce antique, la technique du parfum connut un premier développement, en effet grâce à l’introduction des huiles parfumées aux fleurs, la technique de la macération apparut.

Chez les Grecs, le parfum servait surtout à la science médicale ( pour soigner la peau, …), à rendre hommage aux morts et à leurs Dieux, mais aussi le parfum était considéré comme une source de plaisir (bains, massages…).

De plus, les Grecs furent les premiers à mettre en relation gastronomie et parfumerie de part leur mélange (encens, musc, santal, muscade, poivre, vanille…)

o  Les romains consacraient leurs parfums à leur Dieu. Mais dans leur vie quotidienne le parfum servait dans les bains parfumés, les massages et les soins de peaux. Donc principalement le parfum pour les Romains était source de séduction et de beauté.

o  L’Antiquité utilisait donc le parfum au début comme offrande pour leurs Dieux mais au fil du temps l’utilité du parfum évolua jusqu’à être un élément essentiel dans le jeu de la séduction.

Le Moyen Age

o  A cette époque, en Occident la religion provoque une diminution importante de l’emploi du parfum, seules les gens de la bonne société se permettait cette coquetterie. Avec le développement de l’hygiène dans toutes les classes, vers 1292, le parfum est alors utilisé comme un désinfectant et un médicament grâce aux fumigations, herbes aromatiques et « boites à senteurs » que l’on remplissait d’épices ou de poudres odorantes.

o  Au Moyen-âge, les Arabes sont devenues experts en parfums et ont amélioré les processus techniques de distillation. Ils ont amené en Europe l’utilisation de l’alcool (solvant) qui est à son tour un facteur clef pour le développement des ingrédients parfumés. Ils inventent l’alambic et le serpentin. Alors qu’en Occident le parfum et les plantes protègent des épidémies, en Orient les parfums se mêlent aux plaisirs charnels.

o  L’usage du parfum accompagne la naissance d’un certain art de vivre. Les bonnes odeurs désinfectent et protègent des épidémies. En dépit des mises en gardes de l’Eglise, les galants et leurs belles savourent les plaisirs charnels dans la sensualité des bains parfumés.

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5



Comment passer de la matière première au produit fini ?... Une analyse approfondie du Parfum.